01 octobre 2006

Accident - Protéger-Alerter-Secourir... Pourquoi "protéger" ?

En cas d'accident, même pour un simple accrochage (je n'ai pas encore vu d'autres accidents que des accrochages d'ailleurs), les russes laissent tout dans l'état exact en attendant l'arrivée de la DPC (police routière), quel que soit le lieu de l'accident en question. Il n'est donc pas rare de voir deux voitures qui se sont embouties rester pendant une bonne heure au milieu de la chaussée et ce, même sur l'autoroute. Le prévention routière française s'arracherait les cheveux vu que le risque de suraccident ne semble pas effleurer l'esprit russe.

Démoulé par cayou à l'heure indue de 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les réactions déjà catapultées au sujet de cet article :

Pour catapulter une réaction à cet article