30 août 2006

Voitures - Quand la Lada rencontre la Limousine

Le parc automobile russe est grossièrement composé de Ladas, de Limousines (je suis sérieuse) et de grosses cylindrées allemandes. En ce qui concerne les marques françaises, on croise quelques Logans ou des Clios modèle soviétique avec une avancée pour le coffre (jamais vu en France, voir illustration ci-dessous), des C3 de temps en temps et quelques 407 ou 607.

Il y a beaucoup de voitures aux vitres teintées, quelques unes dont les propriétaires ont essayé de faire du tuning et pas mal de voitures sans plaques d'immatriculation. On voit également de vraies épaves qui arrivent à rouler avec des trous dans la carrosserie rebouchés avec du scotch, des trous dans le pare-brise rebouchés de la même façon. Le transport de marchandises est parfois assez comique: typiquement, la Lada remplie à ras-bords de pastèques dont le pot d'échappement touche par terre ou les pneus transportés en les posant simplement sur la carrosserie.

Au sujet des ambulances ou voitures de police, le parc est assez varié: les ambulances ressemblent systématiquement à de très vieux corbillards et les voitures de police peuvent aller de la vieille Lada pétaradante au gros 4*4 allemand.

Conformément aux clichés sur les automobiles russes, il n'est pas rare de voir des voitures arrêtées sur le bas-côté capot ouvert (voir illustration).

A noter aussi, presque toutes les voitures russes sont équipées d'alarmes, même les Ladas les plus décaties (<mode mauvaise langue> risque de vol de pièces ? </mode mauvaise langue>). Les alarmes sont particulièment sensibles et on peut assister à des concerts de sirènes les soirs de gros orages.

 

   

Démoulé par cayou à l'heure indue de 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les réactions déjà catapultées au sujet de cet article :

Pour catapulter une réaction à cet article